63.998 sur 100.000 signatures

Les ministres de la Justice au Conseil de l’Union européenne

Pétition :

Faisons de l’Europe un endroit sûr pour toutes les femmes et les jeunes filles ! Nous vous demandons de ratifier et d’appliquer d’urgence la convention internationale pour lutter contre les violences faites aux femmes. Partout en Europe, les femmes et les petites filles veulent vivre une vie sans peur et sans violence. Agissez maintenant pour garantir que l’Union européenne (UE) prenne des mesures concrètes pour protéger toutes les femmes et les petites filles de la violence, et combattre activement les violations généralisées des droits humains.

Pourquoi est-ce important ?

Lors de la journée internationale des droits des femmes, des millions de personnes partout sur la planète ont défilé et fait grève, dans une lutte commune pour l’égalité. [1] Renversons ensemble la vapeur sur l’une des pires violations des droits fondamentaux des femmes  : la violence que les hommes font subir aux femmes parce qu’elles sont femmes.

Avec nos partenaires, unis au sein d’une coalition européenne rassemblant des organisations issues de la société civile, nous remettons les violences faites aux femmes et aux filles au cœur du débat européen en tapant du poing sur la table ! Le 8 mars 2017, nous avons lancé un appel à l’action, poussés par l’indignation et la solidarité de milliers d’entre nous dans chaque pays d’Europe. Nos demandes ? Que les dirigeants de l’UE adoptent une position forte sur nos droits fondamentaux : qu’ils ratifient et appliquent de toute urgence la convention internationale pour lutter contre les violences faites aux femmes.

Contraignante juridiquement, cette convention est un outil puissant contre les violences faites aux jeunes filles et aux femmes. Appliquée partout au sein de l’UE, elle renforcera et élargira la protection des victimes de violences. Elle apportera un pouvoir juridique, une considération et des fonds en soutien aux efforts pour stopper et punir les viols, les coups, l’exploitation, le trafic, l’intimidation et le harcèlement : l’inacceptable réalité quotidienne vécue par des millions de femmes à travers l’Europe. Les « valeurs familiales traditionnelles » ne seront plus une excuse pour ne pas lutter contre la violence domestique. [3]

Les violences touchent les femmes de tous les pays européens et de toutes les couches de la société. Une femme sur trois a été victime de violences depuis ses 15 ans. Une femme sur 20 a été violée. Chaque semaine, 50 femmes meurent à cause de la violence domestique infligée par les hommes. Certaines, comme les femmes âgées, les migrantes, les femmes en situation de handicap, les lesbiennes et les femmes trans sont encore plus exposées à subir des violences alimentées par le racisme, la xénophobie ou d’autres formes de discrimination. Entre 60 et 100 % des personnes musulmanes victimes d’agressions en Europe sont des femmes. [2]

Pour une Europe plus sûre pour toutes les femmes et les petites filles, nous avons juste besoin que nos représentants au Conseil des ministres de la Justice prennent la décision de faire ratifier la convention par l’UE. Les organisations issues de la société civile appellent depuis des années à une action urgente, mais le Conseil est resté immobile, sans pour autant justifier publiquement sa lenteur. La lutte contre les violences infligées aux femmes par les hommes n’a jamais été sa priorité. Aujourd’hui, nous recentrons le débat sur cette question essentielle. Vous signez aujourd’hui pour toutes les femmes qui consacrent leurs forces à lutter pour leurs droits.

Pour aller plus loin :

Datée de 2011, la convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, également connue comme la convention d’Istanbul, est le premier traité contraignant juridiquement en Europe à criminaliser différentes formes de violence contre les femmes et à établir un ensemble de standards de prévention garantissant le droit de chaque femme à vivre sans violence. La ratification par l’UE de la convention d’Istanbul enverra un message politique fort : la violence contre les femmes n’est plus acceptable, et ce nulle part en Europe.

La Commission européenne a déclaré l’année 2017 « année européenne de lutte à l’égard des droits des femmes ». Maintenant, nous devons faire en sorte que les Européens demandent à l’UE de tenir sa parole, et que cette année se solde par des actions concrètes pour améliorer la vie de millions de femmes en Europe.

Références :

[1] Cf p.ex. http://www.huffingtonpost.com/entry/the-day-without-a-woman-is-happening-heres-what-that-means_us_58b5e43ee4b0a8a9b786cf5b

[2] p. ex. http://www.europarl.europa.eu/news/en/news-room/20161214IPR56095/istanbul-convention-polish-government-asked-to-reconsider-intention-to-withdraw

[3] Pour plus d’informations, voir la fiche de la coalition européenne pour mettre fin aux violences contre les femmes  http://www.womenlobby.org/Factsheet-EU-ratification-of-the-Istanbul-Convention-A-vital-opportunity-to-end-7510

En partenariat avec :


Pouvez-vous nous faire un don ?

Résister face au retour de flamme sans précédent contre nos droits et libertés difficilement gagnés, alimenté par la misogynie et la haine prêchées par l’extrême droite, sera une bataille longue et ardue.

Pour défendre l’égalité, la dignité et les droits humains, nous avons besoin de soutien financier : le genre de soutien qu’un groupe d’hommes habillés en costume ne pourra jamais nous retirer. Nous demandons à nos membres de faire un don pour nous permettre de rester indépendants. Pourriez-vous nous aider à poursuivre la lutte pour les droits des femmes en Europe ?

Partagez autour de vous !

Merci d'avoir agi en faveur de l'égalité !

Si c'est votre première action à nos côtés, vous recevrez un email de confirmation pour votre adresse email. Vous devrez alors cliquer sur "confirmer" pour que votre signature compte.

Connaissez-vous quelqu’un qui serait susceptible d’être sensible à cette campagne ? Envoyez-lui un email pour lui demander de signer la pétition !