30.653 sur 50.000 signatures

Introduction :

Nous ne voulons plus d'hommes et de femmes politiques malhonnêtes qui détournent les fonds publics pour rémunérer leur entouraga et qui méprisent la loi. Nous demandons au Parlement européen de :

Pétition

Ponctionner immédiatement la totalité des indemnités parlementaires de Marine Le Pen pour rembourser l’argent du contribuable européen détourné pour financer le travail du Front national (FN).

Pourquoi est-ce important ?

Le scandale Fillon est partout dans les média, mais ce n’est pas la seule affaire d’emplois fictifs qui concerne l'un des candidats à la Présidentielle. L’Office européen de lutte antifraude (OLAF) estime que Marine Le Pen a détourné des fonds européens : deux de ses plus proches collaborateurs ont été mis en examen pour emplois fictifs au Parlement européen, plusieurs de ses proches le sont dans le cadre d’enquêtes ouvertes sur le financement irrégulier de toutes les campagnes électorales du FN depuis 2012, et elle-même fait l’objet d’une procédure de redressement fiscal pour avoir fortement sous-évalué son patrimoine immobilier. Seul le refus de se rendre à la convocation des juges (justifié par son immunité de parlementaire européenne) lui permet, aujourd’hui, de n’être pas mise en examen. [1] Aujourd’hui, c’est un million d’euros au total qui est soupçonné d’avoir été détourné du Parlement européen par les députés du FN, au terme d’une enquête menée depuis Mars 2015 par l’OLAF [2]

Le Parlement européen a demandé à Marine Le Pen le remboursement de la somme d’environ 340 000 euros le mardi 31 janvier. Marine Le Pen a tout bonnement refusé de rembourser. Toutefois, contrairement à ce que disent Marine Le Pen et ses lieutenants dans les médias, l'OLAF n'est absolument pas une émanation du Parlement européen [3]. Créé en 1999, ce bureau composé d'un peu plus de 300 personnes est, dans ses statuts mêmes, indépendant. Il est d'ailleurs dans son rôle : sa mission est d'abord de contrôler l'utilisation qui est faite du budget européen - et de récupérer les fonds lorsqu'il estime qu'il y a eu un abus. [4]

Malgré le refus de Marine Le Pen de respecter la loi, le Parlement européen s’est engagé à saisir une partie de ses indemnités parlementaires. Il lui restera 3.000 euros net par mois, sur les 10.400 euros perçus normalement. [5] À ce rythme, la dette sera acquittée dans 4 ans… Mais Marine Le Pen, sera-t-elle toujours au parlement européen dans 4 ans?

    Puisqu’elle refuse de rembourser, nous demandons au Président du Parlement européen :

  • de ne plus lui verser aucune indemnité
  • d’exiger un remboursement total et immédiat

L’attention médiatique est une réelle opportunité de se faire entendre aujourd’hui, ajoutez votre voix en signant la pétition et demandons à Marine Le Pen de rembourser l’argent volé au Parlement européen.

Références

[1] http://www.lemonde.fr/idees/article/2017/03/15/fillon-le-pen-meme-mepris-de-la-loi_5094765_3232.html#gIK1fumhYhpR2KwH.99

[2] http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170131.OBS4637/emplois-fictifs-ce-million-d-euros-que-le-fn-doit-au-parlement-europeen.html

[3] https://www.lesechos.fr/elections/marine-le-pen/0211760774999-emploi-fictif-marine-le-pen-se-defend-et-accuse-bruxelles-2062165.php

[4] http://ec.europa.eu/anti-fraud/home_fr

[5] http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/02/02/les-trois-affaires-qui-menacent-marine-le-pen-et-le-front-national_5073473_4355770.html

Partagez autour de vous !

Merci d'avoir pris position !

S'il s'agit de votre première participation à nos côtés, vous recevrez un mail de remerciement vous demandant de confirmer votre adresse email. Vous devrez alors cliquer sur "confirmer" pour que votre signature soit comptabilisée.

Démultipliez votre impact: partagez cette campagne en utilisant les outils à droite et transférez l'email de WeMove.EU.

Pouvez-vous nous faire un don ?

La communauté WeMove est là pour remettre le citoyen au coeur des processus politiques et économiques de l'Union. Pour rester indépendants, nous n’acceptons jamais d’argent de la part des entreprises ni des pouvoirs publics — mais nos campagnes ont besoin de financements pour avoir de l’impact, c’est pourquoi nous demandons votre aide !

Donnez quelques euros par semaine pour aider notre communauté à mener des luttes d'envergures pour plus de démocratie en Europe !