59.168 sur 75.000 signatures

la présidente de la Commission européenne von der Leyen, commissaire McGuinness et le vice-président exécutif Dombrovskis

Pétition

La Commission européenne visant à exclure les combustibles fossiles des fonds du plan de relance. Ses nouvelles règles doivent garantir que les investissements verts de l'UE ne sont pas des fausses solutions écologiques: pas un centime ne doit financer le charbon, le pétrole, le gaz, l'hydrogène polluant, l'hydroélectricité ou la production d'énergie par la combustion d'arbres entiers. Les transports maritimes, fluviaux ou côtiers ne devraient pas non plus recevoir un centime. Écoutez les citoyennes!

Pourquoi est-ce important ?

Des dizaines de milliards pour Total, Shell, ENGIE … tous ces géants des énergies fossiles qui polluent notre planète.

Vous dites NON ?! Alors, faites-vite, car il vous reste trois jours pour vous faire entendre.

La présidente de la Commission européenne, Mme von der Leyen, vient de publier un projet de loi européenne visant à exclure ces industries fossiles du plan de relance européen [1]. S’il est voté comme tel, ces milliards pourraient financer un air plus pur, des transports plus verts, une nourriture plus saine, en France, comme en Europe. Mais les lobbys de Total et leurs copains font tout pour riposter.

Nous et notre environnement, nous avons besoin de cette loi. Alors passons à l’action !

Ce n’est pas une pétition classique. Vous êtes invités à signer une consultation officielle de la Commission européenne [2]. Chaque voix compte. Car la Commission européenne a besoin de votre soutien pour tenir tête face aux lobbys des fossiles.

Cette loi définit ce qui sera considéré comme un investissement "vert". Pour être ambitieuse et éviter tout greenwashing, elle doit exclure toutes les activités liées aux énergies fossiles et non soutenables. Brûler des arbres et des parcelles agricoles pour produire de l'énergie, l'élevage industriel d'animaux fortement consommateur d’énergie fossile, les paquebots de croisière polluants … tout cela nuit à notre santé et notre environnement

Voici la réponse que nous comptons soumettre à la Commission de votre part :

Je soutiens l'initiative de la Commission européenne visant à mettre fin au “greenwashing” dans le secteur financier et dans l'économie, et je salue les efforts déployés pour définir des critères scientifiques identifiant ce qu'est un "investissement vert".

Dans sa proposition de classification des investissements, la Commission - et c'est tout à son honneur ! - a approuvé la limite de 100 gCO2/KWh pour la production d'énergie. Par conséquent, les combustibles fossiles tels que le charbon, le pétrole et le gaz ne seront pas considérés comme durables car ils produisent tous des émissions supérieures à ce seuil. Si vous augmentez ce seuil sous pression de l'industrie, vous jetterez le discrédit sur l'ensemble de la taxonomie et contredirez la propre loi climatique de l'UE pour 2050. De fait, les critères de la Commission devraient inclure des seuils qui baissent au moins tous les cinq ans afin d'atteindre zéro en 2050, comme le recommandent les experts.

Je suis également convaincu·e que les changements suivants doivent être effectués de toute urgence :

  • Les critères relatifs à la bioénergie manquent cruellement d'ambition. Le résultat sera une augmentation des pratiques qui produisent encore davantage d’émissions que les combustibles fossiles, par exemple la combustion des arbres et des cultures agricoles ;
  • Il faut réétudier le cas de l'élevage et l’exclure pour l'instant, car les normes actuelles ne permettent pas de résoudre les nombreux problèmes du secteur ;
  • Le transport maritime et côtier de passagers et de marchandises a été introduit sans la supervision d'experts et sans consulter les parties prenantes. Les normes proposées ne sont pas durables sur le plan environnemental. Ces sections doivent être retirées complètement et être traitées dans le groupe d'experts appropriés.

La combustion d'arbres et de cultures à des fins énergétiques, l'élevage industriel, les cargaisons polluantes et les paquebots de croisière nuisent considérablement à notre environnement et à notre santé et ne devraient pas figurer dans la liste des activités dites "vertes".

En plus de ces questions, je voudrais souligner un certain nombre d'autres problèmes soulevés par des experts environnementaux de la société civile sur la sylviculture, l'hydroélectricité, le secteur de la production industrielle et les transports. Vous trouverez ci-joint* les recommandations d'experts qui n'ont pas de conflits d'intérêts et n'ont à cœur que la protection de l’environnement et la santé de nos concitoyens.

Veuillez tenir compte de leurs préoccupations et de la voix des citoyen·ne·s européen·ne·s.

Cordialement,

(prénom)

*https://www.stopfakegreen.eu/NGO-TAXO-APPEAL75.pdf

Références :

[en anglais] https://ec.europa.eu/info/business-economy-euro/banking-and-finance/sustainable-finance/eu-taxonomy-sustainable-activities_fr

https://ec.europa.eu/info/law/better-regulation/have-your-say/initiatives/12302-Climate-change-mitigation-and-adaptation-taxonomy#ISC_WORKFLOW

Pouvez-vous faire un don ?

Merci de votre action pour une Europe sans énergies fossiles ! Afin de rempoter cette victoire, et bien d'autres, nous avons besoin de votre aide financière ! Vos dons nous permettent de rester indépendants et de créer des campagnes ayant un impact maximal.

Pourriez-vous donner quelques euros par mois pour permettre à We Move de construire une Europe plus écologique !

Autres moyens de faire un don

Vous pouvez effectuer un virement sur notre compte :

WeMove Europe SCE mbH
IBAN: DE98 4306 0967 1177 7069 00
BIC: GENODEM1GLS, GLS Bank
Berlin, Allemagne

Faire un don ponctuel avec
Faire un don mensuel avec
Nous tenons à être transparent·e·s et responsables vis-à-visd des dons que vous faites. Pour en savoir plus, lisez notre Politique de donations.

Vos informations resteront privées et seront traitées de manière sécurisée. En agissant sur le site WeMove.EU, vous acceptez que WeMove.EU vous tienne informé·e des campagnes menées, et acceptez l'utilisation de cookies comme décrit par notre politique de confidentialité.

Partagez autour de vous !

Vous signez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici