223.020 sur 250.000 signatures

Zara, H&M et d'autres géants de la mode européens

Les vêtements que vous vendez sont directement liés à la dégradation de la qualité de l'air et à la pollution de l'eau provoquées par les usines asiatiques de viscose. En tant que clients, à travers l'Europe, nous vous demandons de vous engager sur la mise en place d'une politique zéro pollution et d'un calendrier de travail en vue de favoriser la transition de vos producteurs vers des techniques propres, et de cesser de vous approvisionner auprès de ceux qui refuseraient de se plier à de telles normes.

Pourquoi est-ce important ?

La responsabilité indirecte de H&M et Zara dans une pollution désastreuse en Asie vient d'être établie. Leurs vêtements, que tant d'Européens apprécient d'acheter et de porter, sont fabriqués dans des tissus provenant d'usines qui rejettent des eaux toxiques et non traitées directement dans les rivières et autres cours d'eau [1]. Et bien que les deux grandes marques affirment s'en inquiéter, elles n'ont à ce jour pris aucun engagement pour mettre fin à leur approvisionnement auprès de ces usines aux activités toxiques.

Les enquêteurs qui ont visité les usines en cause ont su tout de suite que quelque chose n'allait vraiment pas : les tests sur la qualité de l'air et les échanges avec les populations riveraines n'ont malheureusement fait que confirmer leurs soupçons. Ces usines sont une véritable source de dévastation pour leur environnement et leurs communautés. Pourtant, il pourrait en être autrement. Des techniques de production propres existent. Si des marques telles que H&M et Zara l'exigeaient, ces techniques pourraient être déployées à grande échelle. Les marques peuvent jouer un rôle clé dans ce processus, en exigeant des usines de viscose qu'elles passent à des technologies propres et en les assistant dans leur transition vers des processus de production plus durables.

Les usines impliquées dans cette pollution sont énormes : on compte parmi elles dix des plus grandes usines de la chaîne d'approvisionnement de tissus au monde. Elles sont basées entre la Chine, l'Inde et l'Indonésie. Parmi leurs plus gros clients : des entreprises telles que H&M et Zara.

Le tissu en cause est appelé viscose : cette fibre végétale, de plus en plus préférée au coton ou aux fibres synthétiques, est souvent présentée aux consommateurs comme une alternative plus « durable », ce qu'elle pourrait être. Mais la viscose qu'achètent H&M et Zara est tout sauf durable : elle est le résultat d'un processus chimique intensif, qui n'est soumis à aucun contrôle environnemental. En conséquence, sa production engendre la libération dans l'environnement de produits chimiques dangereux et de gaz délétères à des dosages bien supérieurs à ceux recommandés.

Usine après usine, les témoignages recueillis par les enquêteurs auprès des ouvriers et des riverains évoquent tous des maladies, une eau impropre à la consommation, des pêcheries dévastées. Les riverains d'une usine chinoise ont même avoué ne pas oser nourrir leurs porcs avec les poissons morts, du fait de l'importance des niveaux de contamination ! Les tests de qualité sur l'eau n'ont fait que confirmer ces témoignages, révélant des niveaux de polluants parfois bien supérieurs aux limites légales fixées.

Nous pouvons changer cela. Après avoir été interpelés par la couverture média dont a bénéficié le rapport, H&M et Zara doivent maintenant entendre notre message.. La méthode a déjà fait ses preuves : suite à la mort de milliers d'ouvriers du textile qui fabriquaient des vêtements pour les géants de la mode au Bangladesh, H&M et Zara avaient signé un accord historique sous la pression des consommateurs.

Références :

[1] https://www.theguardian.com/sustainable-business/2017/jun/13/hm-zara-marks-spencer-linked-polluting-viscose-factories-asia-fashion

http://www.novethic.fr/empreinte-terre/pollution/isr-rse/le-mauvais-filon-de-la-viscose-pour-zara-h-m-ou-encore-marks-spencer-144539.html

http://changingmarkets.org/wp-content/uploads/2017/06/CHANGING_MARKETS_DIRTY_FASHION_REPORT_SPREAD_WEB.pdf

Pouvez-vous nous faire un don ?

La communauté WeMove est là pour défendre l'environnement et nos santés, en Europe et ailleurs, contre l'avidité des entreprises. Afin de préserver notre indépendance, nous sommes très attentifs au profil de nos sponsors. Comme le déploiement de campagnes performantes nécessite de l'argent, nous sollicitons votre aide !

Pouvez-vous donner quelques euros chaque mois, afin d'aider notre communauté à lutter contre la destruction de l'environnement par de grandes marques ?

Partagez autour de vous !

Merci d'avoir agi !

Vous avez presque fini. Si c’est votre première action avec WeMove.EU vous recevrez un email de remerciement avec un lien pour confirmer votre action. Vous devez confirmer votre email pour faire compter votre action.

Démultipliez votre impact: partagez cette campagne en utilisant les outils à droite et transférez l'email originel de WeMove.EU.