303.151 sur 350.000 signatures

Les géants de la mode européens

Les vêtements que vous vendez sont directement liés à la dégradation de la qualité de l'air et à la pollution de l'eau provoquées par les usines asiatiques de viscose. En tant que clients, à travers l'Europe, nous vous demandons de vous engager sur la mise en place d'une politique zéro pollution et d'un calendrier de travail en vue de favoriser la transition de vos producteurs vers des techniques propres, et de cesser de vous approvisionner auprès de ceux qui refuseraient de se plier à de telles normes.

Pourquoi est-ce important ?

L’été dernier, nous avons appris que la production d'habits pour H&M et Zara polluaient au point de tuer des hommes, des femmes et des animaux en Indonésie, en Inde et en Chine. Les membres de WeMove se sont donc mobilisés par centaines de milliers pour leur demander de changer leur mode de production.

Et notre appel a porté ses fruits : il y a quelques semaines à peine, H&M et Zara ont promis de recourir à des produits plus respectueux de l’environnement ! Depuis, des géants de la mode comme Marks & Spencers, Tesco et ASOS se sont eux aussi engagés à n’acheter de la viscose, un des tissus les plus fréquemment employés, qu’auprès de fournisseurs qui ne déversent pas leurs résidus toxiques dans les fleuves et les rivières [1].

Mais de grands noms du secteur comme Primark, Mango, C&A et Topshop refusent toujours de révéler s’ils utilisent une viscose polluante ou de s'engager à acheter des matières premières respectueuses.

Le tissu en cause est appelé viscose : cette fibre végétale, de plus en plus préférée au coton ou aux fibres synthétiques, est souvent présentée aux consommateurs comme une alternative plus « durable », ce qu'elle pourrait être. Mais la viscose qu'achètent les géants de la mode est tout sauf durable : elle est le résultat d'un processus chimique intensif, qui n'est soumis à aucun contrôle environnemental. En conséquence, sa production engendre la libération dans l'environnement de produits chimiques dangereux et de gaz délétères à des dosages bien supérieurs à ceux recommandés.

Usine après usine, les témoignages recueillis par les enquêteurs auprès des ouvriers et des riverains évoquent tous des maladies, une eau impropre à la consommation, des pêcheries dévastées [2]. Les riverains d'une usine chinoise ont même avoué ne pas oser nourrir leurs porcs avec les poissons morts, du fait de l'importance des niveaux de contamination ! Les tests de qualité sur l'eau n'ont fait que confirmer ces témoignages, révélant des niveaux de polluants parfois bien supérieurs aux limites légales fixées.

Nous pouvons changer cela. Des technologies de production durable existent et peuvent être implémentées. Les géants de la mode européens sont les plus grands clients de ces usines de production. S'ils demandent une technologie propre, ces usines devront agir.

Références :

[1] This is the roadmap they’ve signed up to: http://changingmarkets.org/wp-content/uploads/2018/02/Roadmap_towards_responsible_viscose_and_modal_fibre_manufacturing_2018.pdf

[2] http://changingmarkets.org/wp-content/uploads/2017/06/CHANGING_MARKETS_DIRTY_FASHION_REPORT_SPREAD_WEB.pdf

Pouvez-vous faire un don ?

La communauté WeMove est là pour défendre l'environnement et nos santés, en Europe et ailleurs, contre l'avidité des entreprises. Afin de préserver notre indépendance, nous sommes très attentifs au profil de nos sponsors. Comme le déploiement de campagnes performantes nécessite de l'argent, nous sollicitons votre aide !

Pouvez-vous donner quelques euros chaque mois, afin d'aider notre communauté à lutter contre la destruction de l'environnement par de grandes marques ?

Partagez autour de vous !

Merci d'avoir agi !

Démultipliez votre impact: partagez cette campagne en utilisant les outils à droite et transférez l'email originel de WeMove.EU.

Vous signez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici