56.364 sur 100.000 signatures

Au Commissaire européen responsable des migrations, des affaires intérieures et la citoyenneté, Dimitris Avramopoulos

Pétition :

Nous pensons que celles et ceux qui offrent une assistance humanitaire aux populations parmi les plus vulnérables en Europe devraient être félicités pour leurs actions héroïques au lieu d’être persécutés pour trafic d’êtres humains. Il est temps pour vous de transformer vos paroles en actions concrètes et de proposer un tout petit changement dans la Directive sur l’aide au séjour irrégulier afin que les héros de l’Europe soient traités avec la dignité qu’ils méritent, et ne pas rendre pénalement répréhensible l'aide qu'ils fournissent aux migrants et réfugiés.

Pourquoi est-ce important ?

Des personnes parmi les plus vulnérables au monde cherchent refuge sur nos côtes. Les pays européens refusent d’agir. Des citoyens décident pourtant de se mobiliser ensemble pour aider leurs frères ; ils risquent maintenant d’être condamnés pour trafic d’êtres humains..

Manuel Blanco est l’un de ces héros. Ce n’est pas lui qui le dit, mais c’est vrai que les héros brillent souvent par leur humilité. Il a sauvé d’innombrables vies à Lesbos, et aujourd’hui, il risque 10 ans de prison pour trafic d’êtres humains. Et il n’est pas seul. Julio Latorre, Enrique Rodriguez, Lisbeth Zornig, Salam Aldeen ne sont que quelques-uns de ceux qui sont face aux mêmes chefs d’accusation pour avoir montré leur courage.

Et au lieu d’être célébrée, la bravoure de leurs actes a été passée sous silence. Pire encore, elle a été punie. Tout ça à cause de quelques mots dans une directive.

Références :

[1] http://www.aljazeera.com/news/2016/01/ngos-decry-arrests-volunteer-lifeguards-greece-160116193522648.html

[2]http://www.independent.co.uk/news/world/europe/denmark-criminalising-decency-with-crackdown-on-helping-refugees-says-woman-prosecuted-for-giving-a6927676.html

[3](En Italien) http://espresso.repubblica.it/attualita/2016/06/13/news/accompagnano-i-profughi-alla-caritas-e-a-udine-tre-volontari-rischiano-il-processo-1.272059

[4] La Directive sur l’aide au séjour irrégulier dit ceci : « Tout État membre peut décider de ne pas imposer de sanctions [...] ». Changer ce texte en « doit » indiquerait clairement que les États membres ne doivent pas poursuivre celles et ceux qui offrent une aide humanitaire aux personnes dans le besoin pour trafic d’êtres humains. Voici le texte intégral de la Directive : http://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/ALL/?uri=CELEX%3A32002L0090

Partagez autour de vous !

Merci d'avoir pris position !

S'il s'agit de votre première participation à nos côtés, vous recevrez un mail de remerciement vous demandant de confirmer votre adresse email. Vous devez alors cliquer sur "confirmer" pour que votre signature soit comptabilisée.

Démultipliez votre impact: partagez cette campagne en utilisant les outils à droite et transférez l'email originel de WeMove.EU.