Non au monstre à deux têtes Baysanto !

Cette campagne est terminée. A notre plus grand regret, Margrethe Vestager, la commissaire européenne en charge de la concurrence, a annoncé le 21 mars 2018 l’autorisation de rachat de Monsanto par Bayer.

Ensemble, notre chargé de campagne Jörg Rohwedder ainsi que nos partenaires ont rencontré Mme Vestager le 27 février 2018. Ils lui ont transmis les 296 401 signatures recueillies dans toute l’Europe et ont insisté sur les désastres que causerait la fusion entre Bayer et Monsanto pour nos agriculteurs et pour la biodiversité. Bayer est l’un des fabricants leaders de fertilisants et de pesticides, et Monsanto des fabricants leaders de semences génétiquement modifiées.

Si ces deux sociétés rassemblent leur pouvoir, elles auront la mainmise sur l’ensemble des produits dont les agriculteurs ont besoin, des semences aux pesticides. Elles contrôleront donc les graines semées, les pesticides utilisés et in fine les produits alimentaires présents dans les supermarchés et dans les assiettes des consommateurs. N’oublions pas que pour ces sociétés cotées en bourse, maximiser les dividendes perçus par les actionnaires est l’objectif principal, les conséquences sur la biodiversité et sur la santé des consommateurs étant donc secondaires.

Nous n’abandonnerons pas, même si nous avons arrêté cette campagne. Consultez nos autres campagnes sur www.wemove.eu/fr