134.365 sur 150.000 signatures

Au Parlement européen

Pétition

L'Europe doit atteindre ses objectifs climatiques pour 2030 et 2050 et assurer son indépendance énergétique. L'Union européenne ne doit donc pas considérer le gaz et l'énergie nucléaire comme des investissements « verts ». Veuillez opposer votre veto à l'acte délégué complémentaire relatif aux objectifs climatiques de la taxonomie de la Commission européenne.

Pourquoi est-ce important ?

L'Europe élabore de nouvelles règles qui établiront une définition des investissements écologiques. Il s'agit de la taxonomie de l’UE, et c'est une immense avancée, car elle implique des milliards d’euros d’investissements dans les énergies renouvelables comme le solaire et l'éolien. C’est le coup de fouet financier dont nous avons besoin pour mettre en place des projets d'énergie renouvelable dans le court laps de temps qu’il nous reste pour endiguer la catastrophe climatique [1].

Malheureusement, les industries fossile et nucléaire font tout pour parvenir à leur fin. Elles ont obtenu que le nucléaire et le gaz soient qualifiés d'investissements écologiques dans le projet de proposition [2].

Si elles gagnent, elles percevront des milliards d’euros de subventions pour construire de nouveaux projets polluants et toxiques partout en Europe. Et surtout, ces financements n’iraient pas aux énergies renouvelables dont nous avons désespérément besoin. De nouvelles centrales à gaz seraient construites dans toute l'Europe. Nous serions enfermé·e·s dans un cycle de pollution pendant des années. Les nouveaux projets nucléaires ne seraient pas construits à temps pour nous aider à réduire les émissions, et nous léguerions à nos enfants la gestion des déchets toxiques [3].

Le Parlement européen peut empêcher cela. Mais pour bloquer cette proposition, nous devons convaincre suffisamment de députés européens. C'est là que nous intervenons : une pétition massive signée par les personnes que ces parlementaires sont censé·e·s représenter pourrait faire basculer le vote. Signez l'appel lancé aux député·e·s européen·ne·s pour qu'ils et elles soutiennent le financement des énergies renouvelables plutôt que les projets de combustibles fossiles polluants !


Références :

  1. Selon l'Agence internationale de l'énergie, le monde doit arrêter tous les investissements dans de nouveaux projets de charbon, de gaz et de pétrole à partir de 2021, afin d'éliminer les émissions mondiales de gaz à effet de serre d'ici 2050 et d'empêcher les températures mondiales d'augmenter de plus de 1,5 °C (en anglais).
    https://www.iea.org/reports/net-zero-by-2050 (en anglais)
  2. https://caneurope.org/the-eu-cant-afford-labelling-fossil-gas-and-nuclear-as-green (en anglais)
  3. Vous pouvez découvrir pourquoi le gaz est également une énergie fossile très polluante, et pourquoi l'énergie nucléaire n'est pas une solution viable pour décarboniser nos sociétés :
    https://www.climatebonds.net/policy/fossil-gas-paper
    https://www.greenpeace.org/international/story/52758/reasons-why-nuclear-energy-not-way-green-and-peaceful-world

En partenariat avec :

Envoyez votre tweet à Ursula von der Leyen, President of the European Commission et Mairéad MCGUINNESS

Regardons les choses en face : le résultat n’est pas celui que nous espérions. Mais grâce à notre pression, le vote a été très serré. Ainsi, nous pouvons encore appeler les responsables politiques à l’origine de ce texte à revoir leur position.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Mairead McGuinness, commissaire en charge des services financiers, ont joué un rôle essentiel dans l’attribution du label écologique au gaz et au nucléaire.

Les résultats serrés du vote représentent d’ores et déjà un désaveu pour ces responsables politiques. Mais les nommer publiquement pourrait créer un rebondissement.

Ce point est important car :

  • Ils seraient tenus de rendre des comptes pour avoir donné la priorité aux intérêts des multinationales plutôt qu’aux citoyen·ne·s.
  • Si la pression et la honte sont suffisamment fortes, ils pourraient même envisager de revenir en arrière et de revoir ce label vert pour le gaz et le nucléaire.
  • Nous leur enverrons un message fort en leur disant que nous les surveillons et que nous ne les laisserons pas donner la priorité au gaz fossile et au nucléaire dans les prochains textes législatifs.

Envoyer un tweet

Form to send tweet
Tweetez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici

Pouvez-vous faire un don ?

Merci d'avoir agi !

Le résultat du vote au Parlement européen place ces politicien·ne·s dans une position difficile. Ils n'ont pas la légitimité pour aller de l'avant comme ils le pensaient. Et donc, la bataille continue.

Nous n'avons peut-être pas gagné, mais il peut encore y avoir des opportunités pour changer les choses. Nous devons nous unir afin de déterminer comment continuer ce combat, et pour cela, nous avons besoin de ressources.

Mais WeMove Europe ne prend pas un seul centime des entreprises, des gouvernements ou des partis politiques. C’est grâce à l’énergie et aux euros de personnes engagées comme vous que tout voit le jour.

Alors, rejoignez les milliers de donateurs et donatrices qui nous soutiennent déjà et contribuez à votre tour ! Vous pouvez remplir le formulaire de don sécurisé ici.


Autres moyens de faire un don

Vous pouvez effectuer un virement sur notre compte.

Veuillez indiquer votre e-mail comme référence de paiement.

WeMove Europe SCE mbH
IBAN: DE98 4306 0967 1177 7069 00
BIC: GENODEM1GLS, GLS Bank
Berlin, Allemagne

Nous tenons à être transparent·e·s et responsables vis-à-vis des dons que vous faites. Pour en savoir plus, lisez notre Politique de dons.

Vos informations resteront privées et seront traitées de manière sécurisée. En agissant sur le site WeMove Europe, vous acceptez que WeMove Europe vous tienne informé·e des campagnes menées, et acceptez l'utilisation de cookies comme décrit par notre politique de confidentialité.