210.712 sur 250.000 signatures

au Premier ministre Borisov et au Commissaire européen Vella

Regardez cette vidéo, puis cliquez sur "Suivant" ou "Signez" pour l'envoyer aux décideurs clés !

Pétition :

Nous vous demandons de faire respecter les lois européennes pour la protection de la nature et de sauver d’une destruction programmée la vallée des gorges de Kresna en Bulgarie.
En particulier, nous exigeons que la Commission européenne refuse de verser des subventions pour la construction d'une grande autoroute qui traverserait le précieux site Natura 2000 protégé par la législation européenne et bulgare. Nous exigeons de la Commission qu'elle empêche tout trafic destructeur de traverser ces gorges, à l’exception du trafic local, en relocalisant l'autoroute.

Pourquoi est-ce important ?

La réserve naturelle la plus riche de Bulgarie, une vallée magique, fait l'objet d'un appel d'offres depuis mi-février 2019. Cet appel d’offre s’adresse à des constructeurs de routes, qui veulent tous mettre du goudron au fond de cette vallée pour construire une autoroute transeuropéenne. Avant même que le processus d'appel d'offres ne soit finalisé, une entreprise a déjà lancé ses machines de construction lourde et l'asphalte chaud a commencé à détruire l'habitat de centaines d'espèces parmi les plus rares d'Europe [1].

La Bulgarie refuse de modifier ce projet, même s’il existe une autre solution plus raisonnable [2]. Elle a déjà enfreint bon nombre de lois de protection de la nature, mais la Commission européenne s’est contentée de fixer des conditions sans les faire respecter. Elles ne servent donc à rien [3]. Les gorges de Kresna sont une réserve naturelle protégée et c’est la mission de la Commission européenne que de préserver ce joyau [4].

Les habitants se mobilisent depuis plus de 20 ans pour protéger les gorges, [5] mais leurs pétitions et leurs doléances auprès de la Commission n’ont pas suffi à arrêter l’autoroute Struma. Alors quand les combats locaux sont trop lourds à porter pour les riverains, c’est à nous citoyens européens de nous rassembler. Avec une mobilisation massive dans toute l’Europe, nous pourrons convaincre la Commission d’ouvrir une procédure d’infraction et d’agir avec conviction pour arrêter les pelleteuses avant qu’elles ne détruisent l’habitat des ours, des loups, des papillons et des chauves-souris.

Ces gorges hébergent des espèces protégées de serpents, de tortues et d’aigles royaux. Le site est aussi un corridor de migration essentiel pour les ours et les loups. C’est un havre naturel spectaculaire dans le sud-ouest de la Bulgarie, une région qui accueille deux fois plus d’espèces de papillons que le Royaume-Uni tout entier [6].

Mais en octobre 2017 le gouvernement bulgare a décidé de creuser les 16 km des gorges de Kresna pour construire une route qui relierait enfin Hambourg, Sofia et Thessalonique [7]. Même si tout le monde – l’UE, la Bulgarie et la population locale – s’accorde à dire que la route est nécessaire, le gouvernement bulgare s’entête à faire passer le tracé par les gorges malgré les protestations des habitants et des spécialistes environnementaux qui proposent un autre tracé plus à l’est de la vallée.

La Bulgarie a reçu des fonds européens il y a quelques années pour que les gorges de Kresna soient classées Natura2000. Aujourd’hui, elle demande de l’argent pour les détruire ! Dans les prochaines semaines, la dernière tranche de financement devrait lui être versée par la Commission. Nous demandons donc à la Commission de faire respecter les conditions qu’elle a imposées et de ne verser aucune subvention qui détruirait un parc naturel protégé.

En partenariat avec :

Références :

[1] Le texte est en bulgare. Une traduction du sommaire nous a été fournie par notre partenaire Za Zemiata : http://www.mrrb.government.bg/bg/hemus-i-struma-ste-budat-prioritet-na-mrrb-i-prez-2018-g/

[2] http://www.foeeurope.org/sites/default/files/biodiversity/2017/save_kresna_gorge_briefing.pdf (en anglais)

[3] 2008 EIA/AA décision du 1-1/2008 du ministère de l’Environnement et de l’Eau

[4] https://www.euractiv.com/section/climate-environment/opinion/eu-money-should-not-help-destroy-bulgarias-kresna-gorge/ (en anglais)

[5] https://www.theguardian.com/environment/2016/feb/17/bulgarian-motorway-poised-to-carve-up-wildlife-haven (en anglais)

[6] https://fr.wikipedia.org/wiki/Gorge_de_Kr%C3%A9sna

[7] https://en.wikipedia.org/wiki/Struma_motorway (en anglais)

Tweet to Frans Timmermans (Vice-Président de la Commission européenne)

La destruction de la réserve naturelle en Bulgarie est illégale et inutile. Un autre tracé est possible. Grâce à vous, nous avons envoyé des preuves le démontrant dans un dossier au vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans. Mais il refuse pour l’instant de faire quoi que ce soit !

Pour augmenter la pression, nous avons rassemblé ces preuves dans une vidéo qui peut devenir virale. Ensemble nous pouvons inonder son compte Twitter et son compte email avec notre vidéo dès maintenant ! Lui seul peut remédier à cette catastrophe ! Attirons son attention et faisons lui savoir que nous ne le lâcherons pas tant qu’il n’agira pas !

Envoyer un tweet

Tweetez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici

Envoyez un email à au Premier ministre Borisov et au Commissaire européen Vella

Ecrivez directement à Boyko Borisov, le premier ministre de la République de Bulgarie et/ou Karmenu Vella, le Commissaire européen de l’environnement, afin de leur demander de protéger les gorges de Kresna.

Il vous suffit de remplir ce formulaire, d’ajouter un objet au courriel (écrivez quelque chose de personnel) et nous enverrons ce mail de votre part. Le formulaire est pré-rempli, il contient un exemple de message à envoyer, mais n’hésitez pas à le changer.

Les destinataires seront bien plus intéressés par vos commentaires personnels que par d’innombrables mails identiques.

La destruction de la réserve naturelle en Bulgarie est illégale et inutile. Il y a un tracé alternatif possible. Grâce à vous, nous avons envoyé ces preuves dans un dossier au vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans. Mais il refuse pour l’instant de faire quoi que ce soit !

Pour augmenter la pression, nous avons rassemblé ces preuves dans une vidéo qui peut devenir virale. Ensemble nous pouvons inonder son compte Twitter et son compte email avec notre vidéo dès maintenant ! Lui seul peut remédier à cette catastrophe !

Il vous suffit de remplir ce formulaire, puis nous enverrons le message à Timmermans en votre nom. N'oubliez pas de signer votre email en bas !

Le formulaire est pré-rempli avec un message-type que vous pouvez envoyer, mais n'hésitez pas à le modifier. Changer l’objet de l’email aide par exemple beaucoup à faire passer votre message de façon personnelle.

À:

Frans Timmermans (Vice-Président de la Commission européenne)

Karmenu Vella (Commissaire européenn à l'environnement, aux affaires maritimes et à la pêche)

Bojko Borisov (Premier ministre de Bulgarie)

Vous envoyez un email en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici

Les destinataires recevront vos nom et adresse email En cliquant sur « Signer », vous soutenez la campagne et acceptez que WEMove.EU utilise vos données personnelles pour la campagne. Vous recevrez un email pour confirmer ou non votre inscription à nos emails de campagne. Lorsque nous remettons la pétition signée à son destinataire, nous donnons uniquement vos nom, prénom et pays. Nous supprimerons vos données personnelles une fois la campagne terminée sauf si vous vous inscrivez pour recevoir des informations personnalisées. Nous ne transmettrons jamais vos données personnelles à des tiers sans votre accord. Voir l’intégralité de notre politique de confidentialité ici.

Partagez autour de vous !

Merci d'avoir agi pour protéger l'environnement et notre patrimoine à tous !

Connaissez-vous quelqu’un qui serait susceptible d’être sensible à cette campagne ? Envoyez-lui un email pour lui demander de signer la pétition !

Vous signez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici

Pouvez-vous faire un don ?

Les bulldozers avancent : l’habitat des ours, des loups et des aigles est en train d’être détruit. Leur refuge naturel autrefois paisible est démoli pour construire une autoroute entre la Grèce et l'Allemagne.

Si nous pouvons prouver que cette destruction en cours est illégale, nous pouvons y mettre fin.

Nous voulons engager un vidéaste expert en drones pour filmer ce qu’il se passe. Nous voulons envoyer des experts sur le terrain et transmettre notre message à Bruxelles.

Notre budget est très serré - nous avons un besoin urgent de collecter 3500 euros. Pouvez-vous participer pour protéger les ours, les loups et les aigles ?

A wolf in the Kresna Gorge

Autres moyens de faire un don

Vous pouvez effectuer un virement sur notre compte :

WeMove Europe SCE mbH
IBAN: DE98 4306 0967 1177 7069 00
BIC: GENODEM1GLS, GLS Bank
Berlin, Allemagne

Faites un don avec
Nous tenons à être transparent·e·s et responsables vis-à-visd des dons que vous faites. Pour en savoir plus, lisez notre Politique de donations.

Vos informations resteront privées et seront traitées de manière sécurisée. En agissant sur le site WeMove.EU, vous acceptez que WeMove.EU vous tienne informé·e des campagnes menées, et acceptez l'utilisation de cookies comme décrit par notre politique de confidentialité.