107.144 sur 125.000 signatures

La Commission européenne, le Parlement européen et les dirigeants des États membres de l'UE

Pétition

Nous exigeons que les Etats membres de l'UE, individuellement et collectivement :

  • prennent des mesures pour empêcher les vols commerciaux à vide ;

  • révisent la législation européenne afin de mettre un terme à ces règles obsolètes d'utilisation de créneaux aéroportuaires ;

  • soutiennent les mesures nationales et la réglementation européenne visant à promouvoir le transport ferroviaire longue distance et à supprimer progressivement les vols court-courriers lorsqu’il existe des solutions alternatives.

Pourquoi est-ce important ?

Les compagnies aériennes font circuler des avions vides d'un bout à l'autre de l'Europe. Il n’y a ni passagèr·e·s ni marchandises à bord. Cet hiver, plus de 100 000 vols fantômes ont ainsi quadrillé l’Europe. Tout cela à cause d'une loi que la Commission européenne ne veut pas abroger [1].

Alors que nous sommes en pleine course à la réduction des émissions et à la sauvegarde de notre planète, cette loi obsolète est une véritable gifle.

Lufthansa, Air France, British Airways, ainsi que d'autres compagnies aériennes réclament l'arrêt de ce gaspillage, tout comme les écologistes. Sans compter que grâce aux médias, le public est de plus en plus sensibilisé à cette situation absurde.

La bonne nouvelle c'est que les gouvernements ont le pouvoir de s’insurger contre cette règle néfaste qui accélère le changement climatique. De fait, l'Autriche a déjà courageusement annoncé qu'elle ne comptait pas s'y plier [2]. La Belgique, l'Allemagne et l'Espagne ont indiqué qu'elles envisagent de lui emboîter le pas.

Avant que d'autres vols ne décollent sans raison, nous devons convaincre les gouvernements des pays disposant des plus grands aéroports, dont Paris-Charles de Gaulle, de suivre l'exemple de ces pays et de faire des déclarations ambitieuses. À présent que le vent tourne, faisons entendre nos voix au-dessus du vrombissement de ces avions scandaleux ! Êtes-vous d'accord pour signer la pétition ?


Références :

  1. https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/on-vous-explique-la-polemique-sur-les-vols-fantomes-sans-passager-dans-le-secteur-aerien-europeen_4909215.html
    https://www.repubblica.it/green-and-blue/2022/02/01/news/voli_fantasma_emissioni_aerei_vuoti_slot-336031992/ (en italien)
    https://transport.ec.europa.eu/news/aviation-slot-relief-rules-airlines-extended-2021-12-15_en (en anglais)
    https://www.euractiv.com/section/economy-jobs/news/eu-under-pressure-on-ghost-flights (en anglais)
  2. https://www.wienerzeitung.at/nachrichten/wirtschaft/oesterreich/2134961-Ausnahmeklausel-in-Oesterreich-ersparte-im-Winter-8.000-Leerfluege.html (en allemand)

Pouvez-vous faire un don ?

Des milliers de vols fantômes survolent l'Europe. Sans passagèr·e·s ni marchandises, ils génèrent pourtant des tonnes d'émissions polluantes.

Nous devons convaincre les gouvernements de s'insurger contre la règle européenne qui impose des vols à vide. Mais pour cela, nous devons organiser des actions qui coûtent de l'argent.

Ce sont des personnes comme vous et moi, de parts et d'autres de l'Europe, qui financent nos campagnes.

Rejoignez les milliers de personnes qui contribuent déjà. Donnez pour mettre fin à des vols inutiles qui accélèrent le changement climatique !

Autres moyens de faire un don

Vous pouvez effectuer un virement sur notre compte.

Veuillez indiquer votre e-mail comme référence de paiement.

WeMove Europe SCE mbH
IBAN: DE98 4306 0967 1177 7069 00
BIC: GENODEM1GLS, GLS Bank
Berlin, Allemagne

Nous tenons à être transparent·e·s et responsables vis-à-vis des dons que vous faites. Pour en savoir plus, lisez notre Politique de dons.

Vos informations resteront privées et seront traitées de manière sécurisée. En agissant sur le site WeMove Europe, vous acceptez que WeMove Europe vous tienne informé·e des campagnes menées, et acceptez l'utilisation de cookies comme décrit par notre politique de confidentialité.

Partagez autour de vous !

Vous signez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici