182.950 sur 250.000 signatures

Le Parlement européen, le Conseil de l'Union européenne et la Commission européenne

Pétition

Nous vous demandons d’instaurer une transparence totale pour toute décision impliquant notre sécurité alimentaire. Toutes les données que l’industrie vous communiquera devront être publiées afin de permettre une évaluation exhaustive de la toxicité des produits avant leur mise sur le marché. Grâce à cette transparence, des études scientifiques et indépendantes pourront être menées et mettront fin aux secrets qui ont permis le maintien sur le marché de pesticides dangereux.

Pourquoi c'est important ?

Le Parlement européen, la Commission et le Conseil se réunissent pour négocier la proposition finale de loi qui pourrait aboutir à l'interdiction du glyphosate, un désherbant toxique, dans l'UE, en mettant à la disposition du public et des scientifiques indépendants des études industrielles précédemment secrètes [1].

Au cours de notre lutte pour l'interdiction du glyphosate l'année dernière, les études scientifiques ont joué un rôle clé. L'industrie des pesticides a déclaré qu'elle disposait d'études démontrant que le glyphosate était " sans danger ", mais qu'elle les gardait secrets pour les citoyens et les scientifiques indépendants. L'UE a autorisé l'utilisation du glyphosate pour cinq années supplémentaires - sur la base de ces études secrètes de l'industrie [2].

En décembre dernier, le Parlement européen a voté en faveur d'une législation forte qui mettrait fin à ce type de secret. Les acteurs de l'industrie ont fait pression sur nos eurodéputés pour faire dérailler la proposition. Il est maintenant temps pour les institutions de l'UE de négocier un accord final : Si nous nous joignons tous à l'appel, nous pouvons encore faire pencher la balance en faveur de la sécurité.

La proposition de modification du règlement général sur la législation alimentaire constitue un changement ambitieux par rapport aux procédures actuellement privilégiées par l'industrie dans l'UE. Si cette législation est adoptée, nous aurons enfin les outils nécessaires pour défier des entreprises comme Bayer/Monsanto lorsque le glyphosate et d'autres produits chimiques dangereux seront soumis à l'approbation de l'UE.

La prochaine décision de l'UE sur le glyphosate arrive rapidement. Si nous obtenons cette législation, nous pourrons amener l'UE à publier les tests de sécurité que Monsanto - maintenant Bayer - présentera cette année afin d'obtenir le feu vert de l'UE pour le glyphosate. Une fois que nous aurons ces tests, nous pourrons engager les meilleurs scientifiques indépendants pour les analyser ! Si nous voulons arrêter définitivement le glyphosate, nous devons voir les études que l'industrie veut garder secrètes.


Références :

  1. http://ec.europa.eu/citizens-initiative/public/initiatives/successful/details/follow-up/2017/000002/en?lg=en
    https://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/TXT/PDF/?uri=CONSIL:ST_8518_2018_INIT&from=EN
  2. http://ec.europa.eu/citizens-initiative/public/documents/3496/DS_Annex.pdf
    https://www.euractiv.com/section/agriculture-food/news/civil-society-questions-europes-perfect-pesticide-authorisation-system/

Pouvez-vous faire un don ?

Notre communauté WeMove fait campagne depuis des années pour renforcer la transparence de notre système alimentaire. Ces négociations de l'UE constituent un pas de plus vers un changement du statu quo sur la manière dont les produits chimiques potentiellement dangereux sont approuvés dans l'UE. Ensemble, nous faisons tous partie de ce changement.

Mais pour être efficaces dans cette mobilisation et user de notre pouvoir de pression au moment clé, nous avons besoin de la stabilité et de la souplesse que seuls de petits dons réguliers des membres de notre communauté, vos dons, peuvent nous apporter.

Seriez-vous en mesure de faire un don mensuel de quelques euros pour contribuer à la lutte contre le glyphosate en Europe ?

Partagez autour de vous !

Merci d'avoir agit !

Connaissez-vous quelqu'un qui aurait lui aussi à cœur la transparence de notre système alimentaire ? Envoyez-lui un mail lui demandant de signer la pétition !

Vous signez en tant que Ce n'est pas vous ? Cliquez ici